A-Trend #18
Spécial Mondial de l'Auto

15/11/2022
Paroles d'expert

TENDANCESRetour sur quatre sujets clés qui ont marqué le dernier Mondial de l'Automobile.

La data du mois : 397 812 visiteurs au Mondial de l’Auto de Paris

Des objectifs dépassés après 4 ans d’absence selon les organisateurs de la 89ème édition mondiale. 3,000 essais réalisés devant un parterre de 3,200 journalistes et presque autant de professionnels du secteur qui ont couvert l’évènement. Or pas tout le monde y était…

  • Les grands absents du salon
    Si Stellantis (sans Citroen) et Renault y étaient, on notera sur place l’absence des allemands (Volkswagen, Mercedes et Smart, BMW/Mini…) des japonais (Toyota, Nissan, Mitsubishi), des anglais (Jaguar, Land Rover, Bentley) et des italiens (Fiat, Ferrari, Lamborghini).
  • La belle part faite à la Chine
    Les constructeurs BYD, Seres, Leapmotor, Great Wall Motors et Vinfast étaient les nouveaux venus du salon avec des modèles électrifiés davantage positionnés dans le premium que dans le low cost.
  • Les Français Namx et Hopium détonnent
    Deux stands aux enseignes françaises ont intrigué les visiteurs : la berline Hopium Machina Vision et le Namx HUV proposent des véhicules avant-gardistes, haut de gamme, à motorisation hydrogène.

 

L’actualité média : Les influenceurs Vilebrequin ont fait le show

Le duo farfelu de YouTubeurs Vilebrequin, a couvert l’événement devant leur communauté de 2,1 M de followers sur leur chaîne. Plus d’1,9 M de vues, 157,000 likes, et 4,500 commentaires ont été générés cinq jours après la diffusion de la vidéo réalisée sur l’essai de la 1000tipla.

  • Présentation de la 1000tipla
    Les deux passionnés ont accueilli leurs fans dans un stand de 500m2 pour présenter leur concept car de 1.000 chevaux inspiré de la Fiat Multipla. Créé de toutes pièces, c’est grâce à une campagne de financement participatif sur KissKissBankBank qu’ils ont pu récolter un million d’euros pour concevoir le modèle en partenariat avec W-Auto Sport pour la partie mécanique, Kei Miura pour le kit carrosserie et Works Wheels pour les jantes.
  • Gros démarrage sur les réseaux
    Après avoir récolté des millions de vues sur leurs vidéos teasing de la 1000tipla, l’essai très bruyant en direct du salon a retenu l’attention des journalistes. Konbini, Le Figaro, Autoplus, Automoto et d’autres YouTubeurs ont couvert le show run du modèle pour leurs fans.

 

Marketing : Les coups de communication marquants

Entre le boycott du salon et l’innovation électrifiée, Peugeot et Renault ont rebondi sur ces thématiques pour faire parler d’eux. Des activations digitales et offlines sont venues renforcer leur promesse d’innovation.

  • Le salon vient chez vous avec Peugeot
    Peugeot France a proposé une visite digitale de son stand, via la plateforme LeSalon.Peugeot.fr. L’utilisateur a eu libre accès aux nouveautés (Sport, Électrique, Gamme), assisté par un audioguide exclusif et trois experts maison. Différentes informations sur chaque véhicule via des points d’intérêt cliquables ont permis de découvrir l’intérieur des véhicules en 360°. L’opération a été relayée par une campagne 360 (radio, presse, affichage, et social) sur le local.
  • Citroën “Revolution is on”
    Absent du salon, la marque a lancé une campagne presse et affichage pour rebondir sur la thématique de la révolution, en mettant en avant son concept car, Citroën Oli, qui préfigure une mobilité électrique pour les familles.

 

Digital Index : + 1 000% de requêtes sur Paris Motors Show

À l’échelle mondiale, Google Trends a montré une augmentation des requêtes autour des constructeurs chinois. Certaines marques ont plus buzzé que d’autres sur le Search à l’instar de Vinfast, BYD Company, Renault et Jeep. Cinq pays ont d’ailleurs favorisé la tendance en multipliant par trois voire par dix, le nombre de requêtes. La Slovénie s’installe sur la première place du podium avec le score le plus élevé. L’indicateur de la Chine frôle les six contre cinq pour le Danemark et quatre pour la Bulgarie. Hong-Kong arrive en dernière position en ayant multiplié les requêtes par trois.

Article rédigé par Ekstend Group
Découvrir